Le médiateur de Radio France reçoit ses homologues tunisiens

Jeune démocratie, la Tunisie souhaite développer une véritable liberté de la presse aux mains de médias respectueux de la déontologie et de l’éthique journalistique.

Pour rétablir la confiance dans les médias après des années de dictature, de nombreux médias audiovisuels ont notamment décidé de se doter de médiateurs.
Quatre d’entre eux ont été accueillis à Radio France par Bruno Denaes et son équipe, afin d’échanger sur les méthodes de travail, les relations auditeurs-internautes et journalistes-animateurs-producteurs, les sujets complexes, etc.
Par ailleurs, ils ont pu découvrir les nouveaux studios de franceinfo et assister à l’émission politique de 8h30 diffusée à la radio et à la télévision.


Fatma Louati par Médiateur des antennes

Retour sur la naissance du projet
Au lendemain du printemps arabe de 2011 qui a  provoqué la chute de la dictature, les médias tunisiens font face à d’immenses défis. Au cours des cinq dernières années, de nouvelles chaînes de radio ont été créées et plusieurs chaînes de télévision ont vu le jour. La naissance de ces nouvelles libertés s’accompagne également de dangers inédits.
C’est pourquoi, sous la responsabilité exclusive de ces Médiateurs, les professionnels des médias devront relever des irrégularités au sein de leur secteur et les traiter ; une manière d’accroître la confiance de l’opinion publique en leur capacité à gérer les nouvelles libertés de manière responsable.
Le Ministère allemand des Affaires Etrangères soutient le projet depuis 2014 et l’Institut Erich Brost (EBI) de l’université de Dortmund en Allemagne s’est engagé à le mettre en œuvre.

source : http://mediateur.radiofrance.fr


Laisser un commentaire