FCR conjoint : la commission des TRE souhaite l’assouplissement des conditions d’achat des véhicules

La commission  des affaires des tunisiens à l’étranger (TRE) a repris ses activités ce lundi 28 mars 2016, un mois après sa dernière réunion qui a eu lieu le 29 février 2016 avec l’ancien bureau exécutif.  Le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple Mohammed Ennaceur était présent pour l’élection du nouveau  bureau de la commission conformément au règlement intérieur de l’ARP. Comme prévu, la commission sera présidée par Abderraouf El May, membre du groupe parlementaire “Al Horra”.

Après avoir félicité les différents membres de la commission pour le travail accompli durant l’année passée, Mohamed Ennaceur n’a pas manqué de souligner que la commission des TRE est l’une des commissions les plus actives et notamment avec toutes les visites qu’elle a accompli sur le terrain. Il a aussi appelé a la constitution de groupes de travail pour comprendre les problèmes rencontrés par les tunisiens de l’étranger  et les raisons qui les découragent d’investir en Tunisie. Le président de l’ARP a aussi proposé l’élaboration d’une stratégie de travail en collaboration avec le ministère des affaires étrangères pour encourager les compétences tunisiennes à l’étranger à  participer au développement de la Tunisie.

La commission a ensuite élaboré son programme de travail et ses priorités  pour le  deuxième trimestre. Le premier sujet qui sera abordé concerne  la lois régissant le droit des conjoints des tunisiens résidents à l’étranger à une deuxième voiture FCR et qui a été décrété par le premier ministre Habib Essid le 6 octobre 2015. La commission juge la lois  restrictive dans le sens ou la voiture doit être achetée chez les concessionnaires accrédités en Tunisie en devises convertibles . Elle souhaiterait par conséquent donner le droit aux conjoints d’acheter leur véhicule a l’étranger au même titre que la “première” FCR utilisée par le conjoint.

Cette lois, a été critiquée par plusieurs résidents à l’étranger dans le sens ou elle favoriserait plus les intérêts des concessionnaires automobiles.

Le ministre des finance sera entendu par la commission le  7 avril 2016 à ce sujet.


Laisser un commentaire