CVDT Belgique : Voyage de Solidarité avec la Tunisie, Deuxième édition

1 – Qui sommes nous ?

Le 17 décembre 2010 commençait en Tunisie un mouvement populaire de grande envergure. Il allait, en moins d’un mois, aboutir à la chute de la dictature. C’est dans la foulée de cette révolution qu’est né le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie. L’objectif principal fixé fut d’apporter au peuple tunisien, à partir de la Belgique, toute la solidarité possible et de l’accompagner dans la réalisation de ses aspirations fondamentales : indépendance nationale, liberté et justice sociale. L’association s’est voulue ouverte à toutes les personnes, sans distinction de nationalité ou d’option philosophique qui partagent l’objectif poursuivi. Dans cette optique, en partenariat avec le Collectif liégeois pour l’appui aux révolutions démocratiques arabes (CLARA) et l’Union Liégeoise pour la Défense de la Paix (ULDP), le CVDTunisie a déjà participé aux missions d’observation de toutes les expériences électorales de la Tunisie nouvelle (Assemblée constituante de 2011, législatives et présidentielles de 2014).

2 –  Contexte et enjeux

En 2015, la Tunisie a subi des attentats meurtriers perpétrés par des terroristes obscurantistes, des barbares sanguinaires. Cet évènement tragique a provoqué le retour de nombreux voyageurs sous l’impulsion des tour-opérateurs qui les ont forcés à rentrer en Belgique sous peine de payer à nouveau leurs billets d’avion. Malgré tout, plusieurs personnes, amies proches de la Tunisie, ont décidé de rester et de ne pas céder à la peur du terrorisme. Ce boycott du marché touristique tunisien a des répercussions graves sur l’économie du pays et aggrave d’une manière substantielle le chômage. C’est pour cette raison que le comité de vigilance pour la démocratie en Tunisie a appelé les autorités belges à réexaminer leur attitude pour le moins excessive.
C’est dans ce contexte de boycott, de détresse économique et d’accroissement du chômage que Le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie (asbl) a organisé en septembre 2015 un voyage de solidarité intitulé “Un avion de Soutien et de Solidarité avec le Peuple tunisien, Liège-Bruxelles / Sousse“.

Cette mission de solidarité avait pour objectif de soutenir le peuple tunisien en dénonçant le boycott imposé par les autorités belges et les tour-opérateurs qui déconseillent tous les vols vers la Tunisie. Il s’agissait en outre de mettre en échec les objectifs poursuivis par les terroristes et leurs instigateurs internes et externes.

En effet, en septembre 2015, grâce à nos partenaires et amis, nous avons pu réunir une trentaine de personnes : 7 personnalités politiques/artistiques, 8 journalistes et 16 représentants de la société civile. Grâce à leur engagement et à leur soutien, nous avons pu faire preuve d’un certain poids face aux instances gouvernementales, c’est ainsi que notre action a trouvé résonance lors de notre visite du 18 septembre 2015 au parlement national tunisien. Une rencontre avec Monsieur Mohamed Ennaceur, président de l’Assemblée des représentants du peuple tunisien, ainsi qu’avec les chefs des groupes parlementaires a été organisée le jour même de notre arrivée à Tunis. Plusieurs rencontres avec des membres du gouvernement tunisien (Ministère du Tourisme et des Transports), la société civile et la presse tunisienne ont également eu lieu durant le séjour.

3 – Objectifs de la mission de 2017

Constatant avec regret la position intransigeante de la Belgique à l’égard de la Tunisie en matière de tourisme, notamment à travers l’avis négatif émis par le SPF Affaires étrangères, avis inchangé depuis un an, le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie (Belgique) organise pour la seconde fois “Un voyage de Solidarité avec la Tunisie” et ce, du 16 au 20 mars 2017. Des membres de la société civile, des médias audiovisuels et des personnalités belges seront d’ores et déjà du voyage. Nous espérons que l’élan initié par le lancement de cette action se consolidera et se concrétisera une fois encore avec la même énergie.

Lors de cette mission qui aura pour premier objectif le soutien du peuple tunisien en dénonçant le boycott du tourisme en Tunisie, le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie aura également comme deuxième objectif de renouveler et de renforcer les accords de jumelage entre les entités le Liège et de Sousse. Cet accord de jumelage a été initié en 1992, timidement activé en 1998 et mérite d’être réactivé d’une manière plus concrète.

Le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie reste convaincu de l’importance de cette solidarité entre les peuples belge et tunisien, solidarité qui ne peut qu’appuyer la transition démocratique encore menacée aujourd’hui par des mesures sécuritaires ressenties comme injustes par la plupart des Tunisiens. Il est plus que nécessaire de sortir la Tunisie de son isolement et de ré-ouvrir les espaces d’échanges culturel, économique et social via un des plus importants secteurs de l’économie tunisienne qu’est le tourisme.

4. Programme

Jeudi 16 mars
15H : arrivée à l’aéroport de Tunis Carthage
15H30 : départ vers Sousse
18H : arrivée à Sousse
20H : diner à l’hôtel Soirée libre

Vendredi 17 mars
9H : petit déjeuner
10H : une délégation de 10 personnes composée de personnalités politiques, journalistes et des membres de la société civile rencontrera les pouvoirs locaux. Le but de la rencontre est d’activer le jumelage entre les villes de Liège et de Sousse.
10H : visite du musée et de la ville de Sousse pour le reste du groupe
12H : conférence de presse au musée de Sousse, compte rendu de la rencontre, réception et/ou sandwich sur place 14H : visite de la médina l’après-midi
18H : rencontre avec la société civile 20H : soirée libre

Journée du 18 mars :
9H : petit déjeuner
10H : visite à El Jam, repas de midi sur place
14H : départ pour Hammamet : rencontre avec les pouvoirs locaux à Hammamet et visite du Fort
18H : départ pour Tunis
20H : arrivée à l’hôtel à Tunis et soirée libre

Journée du 19 mars :
9H : Petit déjeuner
10H : visite du musée de Bardo, médina, cathédrale de Tunis
13 H : déjeuner
15H : visite sidi Bou Said
20H : réception avec les personnalités politiques et les amis du Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie.

Journée du 20 mars
9H : Départ pour la Belgique


Laisser un commentaire